Goulet / Orne / Normandie / France
contact@patrimoine-de-goulet.fr

Auteur/autrice : Admin

L’église

L’Eglise Saint-Martin de Goulet date, dans son architecture actuelle, du XVIème ou XVIIème siècle avec des éléments d’origine romane. Don de l’Abbaye Bénédictine de Troarn (Calvados), le vaste retable du XVIIIème siècle est classé aux Monuments Historiques ainsi que les statues de Saint-Louis et Charlemagne. La statue de Sainte-Marthe, également classée provient du prieuré de…
Lire la suite

Les pépinières royales

LA PEPINIERE Il existait dans les années 1754 – 1782,  une pépinière « royale » à Goulet. D’après les documents retrouvés ci-dessous, il y était cultivé des ormes, châtaigniers, tilleuls et noyers. 1753 : abandon de la pépinière de Sentilly pour Goulet 1776 – 1777  (archives départementales): échange d’une correspondance entre l’Intendant d’Alençon Jullien et l’Intendant des Finances…
Lire la suite

Le château

LE CHATEAU Situé au  sud-ouest de Goulet, le premier château fut bâti au XVème siècle par Pierre II d’Alençon. En 1660, Hiesrome Lescuyer, gentilhomme picard et propriétaire de Goulet depuis 1639, bâtit son nouveau château sur le même emplacement. Le flanc de la colline, vers la rivière Orne, fut aménagé en 3 longues terrasses superposées,…
Lire la suite

les pêcheries et le vivier

LA PECHERIE DU PRIEURE Il existait vraisemblablement, dans les années 1059 – 1108,  2 pêcheries sur Goulet. A cette époque, le poisson étant une denrée très recherchée, les moines mirent en place, sur l’Orne, une pêcherie entre le Prieuré et Argentan. Afin de stocker leurs prises, ils construiront une réserve d’eau au lieu-dit- « Le Vivier ».…
Lire la suite

Photos de nos chemins

Photos de nos chemins Chemin de la marette Chemin le logis Chemin le déversoir Chemin le tourne-bride Route de l’échaume Chemin la rivière Chemin la commune Chemin la gravelle Chemin les routoirs du marais Chemin le buisson Chemin le val Chemin les crières Chemin le stade Chemin sans nom pour l’instant

Le moulin banal

Situé sur le petit ruisseau de l’Houay, il existaitavant 1562. Il était à faible rendement.Le 11 août 1562, il fut adjugé pour 4 boisseaux ½de blé et 3 ½ d’orge, mesure d’Argentan, à payerde quatre en quatre semaines. Le 13 juillet 1566,Mary Viel, bourgeois d’Argentan, fermier de cemoulin, en louait à Jean Auvray, de Goulet,…
Lire la suite

Le four banal

Au Moyen Age et sous l’Ancien Régime, les habitants avaient l’obligation d’utiliser les installations seigneuriales pour moudre le grain ou cuire le pain. Cela donnait lieu à un impôt en argent ou en nature appelé « banalité ». Pour cuire le pain, ils devaient utiliser le four dit « banal » et payer un droit de « fournage » (c’est-à-dire remettre…
Lire la suite

le clos à la mort

LE CLOS A LA MORT Près du lieu-dit « Fontaine » existe une parcelle dénommée « Le Clos à la Mort ». On suppose que ce lieu-dit désigne l’emplacement d’un ancien cimetière médiéval. A cette période, on ne peut pas à proprement parler d’un « cimetière » au sens moderne du terme. Les fouilles archéologiques de sites funéraires du haut Moyen…
Lire la suite

Présentation de l’exposition

– plans parcellaires – la culture du lin et les routoirs le lin au-detour-des-chemins était présent à Goulet – curiosités le long des chemins voie gallo-romaine le château les pêcheries et le vivier le Prieuré les pépinières royales le moulin banal le four banal le clos à la mort le-clos a la mort l’église la…
Lire la suite